GROUPEMENT DES UNIONS PROFESSIONNELLES BELGES DE MÉDECINS SPÉCIALISTES

Zone privee
14.07.2017 16:29 Il y a : 101 days
Catégorie : E-SPÉCIALISTE

e-spécialiste n° 646 : modification de la nomenclature de biologie clinique

envoyé aux membres de l'Union professionnelle belge des médecins spécialistes en biopathologie médicale, le 14.07.2017


Cher Docteur,

Le Moniteur Belge du 13 juillet a publié deux Arrêtés Royaux qui apportent des modifications à l’article 24  § 1 de la nomenclature.

Suite aux modifications du premier arrêté, le test Calprotectine peut être prescrit par des médecins spécialistes dans une des disciplines relevant de la pathologie interne.

Vous pouvez consulter ici le texte de cet Arrêté Royal.

Un deuxième arrêté apporte des modifications dans la nomenclature de la chimie clinique.

Vous pouvez consulter ici le texte de cet Arrêté Royal.

Le Moniteur Belge du 14 juillet a également publié un avis rectificatif à un Arrêté Royal du 29 juin 2017 modifiant l’article 33bis §1.

Vous pouvez consulter cet avis rectificatif  ici.

Suite à cet avis rectificatif dans la règle 1 :

  1. Pour les prestations 588431-588442, 588453-588464, 588475-588486, 588490-588501, 588512-588523, 588534 588545, 588556-588560 et 587893-587904, 587893-587904 et 589831-589842 une rechute après la première année de follow-up est considérée comme une nouvelle phase d’investigation diagnostique.

La règle diagnostique 13 devient:

13. La prestation588556-588560 ne peut être portée Les prestations 588556-588560 et 589831-589842 ne peuvent être portées en compte qu’au maximum une fois par phase d’investigation diagnostique.

Le remplacement de “127” et “128” par successivement “21” et “22” va de soi.

 

Cordialement

 

GBS